• Télécharger  ici

    Le bourgeon


    Comme un diable au fond de sa boîte,

    Le bourgeon s’est tenu caché…

    Mais dans sa prison trop étroite

    Il baille et voudrait respirer.

    Il entend des chants, des bruits d’ailes,

    Il a soif de grand jour et d’air…

    Il voudrait savoir les nouvelles,

    Il fait craquer son corset vert.

    Puis, d’un geste brusque, il déchire

    Son habit étroit et trop court

    « Enfin, se dit-il, je respire,

    je vis, je suis libre… bonjour ! »

    Paul Géraldy


    votre commentaire
  • Les lettres écolières

     

    Il y a A, B, C, D et le petit E

    Qui ouvrent grands leurs yeux,

    F, G, H et I

    Restent assis,

    J, K, L et M

    En font de même.

    N, O, P, Q et R

    Apprennent à se taire,

    Mais de leur côté,

    S, T, U, V et W

    Ont le doigt levé,

    Enfin, au tableau, X, Y et Z

    Récitent sans aucune aide !

     

    Christine Fayolle

    Télécharger  ici



    votre commentaire
  • Le petit flocon

    Je suis un petit flocon,

    Tout menu, tout blanc, tout rond,

    Je voltige dans l’air léger,

    Je me balance

    Au bout des branches

    Et puis je viens me percher

    Au bout de ton nez.

     

    Je suis un peu froid,

    Tu crois ?

    C’est tant pis pour toi,

    Voilà !

     

    Je suis un petit flocon,

    Tout menu, tout blanc, tout rond,

    Qui aime beaucoup s’amuser

    Dans le vent … et sur ton nez !

     

    N. Mertens, E. Roller.

    Télécharger ici



    votre commentaire
  • La soupe de la sorcière

     

     Dans son chaudron la sorcière

    Avait mis quatre vipères

    Quatre crapauds pustuleux

    Quatre poils de Barbe-Bleue

    Quatre rats, quatre souris

    Quatre cruches d’eau croupie

    Pour donner un peu de goût

    Elle ajouta quatre clous


    Sur le feu pendant quatre heures

    Ca chauffait dans la vapeur

    Elle tourne sa tambouille

    Et touille et touille et ratatouille

     

    Quand on put passer à table

    Hélas c’était immangeable

    La sorcière par malheur

    Avait oublié le beurre.

     

    Jacques Charpentreau

    Télécharger ici



    votre commentaire
  • Dans une année, il y a quoi ?

     

    Dans une année, il y a quoi ?

    Il y a juste douze mois…

    Et dans un mois, pas de problème,

    Il y a quatre semaines.

    Dans une semaine, compte toujours,

    Il y a juste sept petits jours

    Qui rentrent tous dans la semaine

    Et les semaines font les mois

    Les mois font les années

    Tu peux compter et recompter

    C’est ainsi et c’est comme

    Il y a sept jours dans la semaine.

     Télécharger ici


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique